This search form (with id 1) does not exist!

Mot-clé du sujet : Arnaque

Homepage Forum Mot-clé du sujet : Arnaque

Avec le scam ou arnaque par sextorsion, tu reçois un mail dans lequel des escrocs affirment avoir piraté ton ordinateur et avoir pris des photos intimes de toi pendant que tu regardais du porno. Les escrocs menacent de diffuser les images sur internet si tu ne leur verses pas une certaine somme d’argent. Ils essaient de te mettre sous pression en te demandant d’agir rapidement. Bien souvent, ils demandent de verser la somme en bitcoins, ce qui est également suspect. L’arnaque par sextorsion est du pur bluff : les escrocs n’ont pas d’image de toi.

Pour faire croire à leur victime qu’ils ont bien piraté son ordinateur, les escrocs ont recours à plusieurs techniques :

  • Dans les cas d’arnaque par sextorsion, ils utilisent parfois un ancien mot de passe qu’ils ont trouvé sur Internet. En effet, à la suite de fuites de données, des adresses mail assorties de leur mot de passe circulent sur Internet. C’est pourquoi il est important de régulièrement changer de mot de passe. Clique ici pour plus d’infos sur les mots de passe sécurisés.
  • Une autre méthode utilisée est le ‘spoofing’ (usurpation) de ton adresse mail. Tu reçois un mail qui semble provenir de ta propre adresse mail, ce qui te fait croire que les escrocs ont accès à ta boîte mail. Mais ce n’est pas le cas. Pour plus d’infos sur le spoofing, consulte notre page « Spoofing : l’expéditeur du message est votre adresse e-mail. »

Tu as reçu un message de ce type ? Pas de panique !

  • Tu n’as jamais partagé d’images intimes personnelles ? L’escroc bluffe, tout simplement : il ne peut pas posséder d’images de toi.
  • Marque le message comme SPAM ou indésirable. Bloque l’expéditeur.
  • Ne cède pas à la demande d’argent et dépose plainte auprès de la police.
  • Ne réponds pas au mail et supprime-le.

Tu as reçu un message et tu y as réagi. Et maintenant ?

  • Marque le message comme SPAM ou indésirable. Bloque l’expéditeur.
  • Dans certains cas d’e-mails d’arnaque par sextorsion, l’expéditeur mentionne ton (ancien) mot de passe. Tu as confirmé que le mot de passe est correct ? Nous te conseillons d’immédiatement modifier les mots de passe de tous tes comptes et d’opter pour un mot de passe sûr et unique par compte. Voici tous les trucs et astuces concernant l’utilisation des mots de passe.
  • Tu as payé ? Dépose plainte à la police.

#Arnaque
#Cyberharcèlement
#Intimidation sexuelle
#Nudes
#Sextortion

  • La règle des dix minutes – Ne rajoute sur les réseaux sociaux que des personnes avec lesquelles tu as parlé hors ligne pendant au moins dix minutes. En effet, on ne sait jamais s’il s’agit vraiment de la personne qui apparaît sur la photo de profil.
  • Le like de quelqu’un que tu ne connais pas ne vaut rien. Vérifie donc les paramètres de confidentialité et paramètre tes comptes sur ‘privé’ !
  • Utilise un nom d’utilisateur neutre – Tu trouves peut-être Maxchaud69 ou B00BIES007 marrants, mais ces noms attireront une attention non désirée. Fais gaffe !
  • Via le jeu et à propos du jeu ! Si tu es gamer, ne partage pas sans réfléchir des infos personnelles avec d’autres gamers que tu ne connais pas. En effet, même ici, on ne sait jamais vraiment quelles sont les intentions des autres. N’hésite donc pas à discuter de stratégies et de tactiques de jeu, mais ne parle aux autres gamers qu’à propos du jeu et, de préférence, uniquement via la fonction chat du jeu.
  • Apprends à reconnaître les faux profils sur Insta ou TikTok. Vanessa120394904 est probablement fake.
  • Adulte de confiance. Tu te sens mal à l’aise à propos de quelque chose en ligne ? Tu as l’impression que quelqu’un te pousse à partager des images que tu n’as pas vraiment envie de partager ? Parles-en à un adulte de confiance.

#Arnaque
#Cyberharcèlement
#Intimidation sexuelle
#Nudes
#Sextortion

La réponse est en fait… les trois ! Mais l’ordre est important. Dès qu’une personne est victime de sextorsion, la panique est une réaction très logique. Mais payer directement sous l’effet de la panique ou effacer les conversations n’est pas la meilleure réaction… car tu laisses ainsi le champ libre aux escrocs !

Avant de bloquer, il est important de faire des captures d’écran. Ainsi, tu auras des preuves à utiliser plus tard.

Bloque la personne qui te fait chanter et supprime-la de tes contacts afin qu’elle ne puisse plus te contacter. Et pour l’avenir : ajuste tes paramètres de confidentialité afin que des inconnus ne puissent plus te contacter !

La sextorsion est punissable, alors réunis des preuves et apporte-les à la police. Tu peux aussi toujours contacter Child Focus pour t’aider !

#Arnaque
#Cyberharcèlement
#Intimidation sexuelle
#Nudes
#Sextortion

Le phishing est une escroquerie en ligne. Un mail attire la victime vers un faux site web qui ressemble à celui d’une banque ou d’un site commercial. Lorsque la victime introduit son nom d’utilisateur et son mot de passe, l’escroc les intercepte pour les utiliser lui-même en vue d’effectuer des transactions ou des achats. Parfois, il demande d’installer sur l’ordinateur un logiciel qui lui permet de prendre le contrôle de l’ordinateur à distance ou de voir les frappes sur le clavier pour voler les données de connexion.

Vishing est l’abréviation de voice phishing. Les escrocs passent des appels téléphoniques aux victimes au nom d’une banque ou d’une entreprise, pour tenter d’obtenir des infos personnelles, les codes du lecteur de carte ou les données d’une carte de crédit. Par exemple, ils jouent sur l’inquiétude des clients en signalant qu’ils soupçonnent une fraude par carte de crédit ou par compte bancaire.

Comment reconnaître un message de phishing ?

Les mails renvoient à un site web qui, à première vue, ressemble beaucoup au site habituel. Ils mentionnent souvent de nouvelles mesures de sécurité ou la mise à jour des bases de données. Le mail ne t’est pas adressé personnellement, mais utilise un intitulé général, comme ‘Cher client’. Le message contient souvent aussi des fautes d’orthographe et de grammaire.

Tu es invité(e) à cliquer sur un lien pour vérifier tes données. Ce lien te mène à un site frauduleux, sur lequel tu dois te connecter avec tes véritables données. Parfois, on te propose de télécharger un logiciel afin de mieux protéger ton compte. Et parfois aussi, tu reçois des menaces (par exemple, la fermeture de ton compte) si tu ne donne pas directement suite au message.

Certains messages de phishing te demandent d’acheter du crédit en ligne pour payer une amende et ajoutent un lien vers le site sur lequel tu peux effectuer le paiement en ligne. Ne clique jamais sur ce genre de liens !

Plusieurs organisations, pouvoirs publics et entreprises ont déjà été victimes de phishing. Les e-mails frauduleux envoyés en leur nom sont souvent encore en circulation. Il s’agit d’opérateurs télécom tels que Proximus, Telenet, Mobistar, Scarlet, KPN Telecom, … ; de banques telles qu’ING, bpost, Record Bank, BNP Paribas Fortis, Argenta, … ; de sociétés de recouvrement de créances telles que Intrum Justitia, Nederlands Centraal Justitieel Incassobureau, Trivion Incassobureau, … ; d’entreprises telles que Microsoft, Netflix, SNCB, booking.com, bol.com, de caisses d’assurance maladie, … Même la police fédérale et la police locale ont déjà été victimes !

Que faire si tu reçois un message de phishing (présumé) ?

Ne clique surtout pas sur le lien contenu dans le mail et n’ouvre aucune pièce jointe. Contacte ta banque ou l’institution censée avoir envoyé le mail pour vérifier l’authenticité du message. Tu peux toujours signaler un mail de phishing via suspect@safeonweb.be.

Comment reconnaître un appel de vishing ?

Lorsque quelqu’un t’appelle au nom de ta banque (ou d’une autre institution) et te demande des codes PIN, les données de ta carte de crédit ou des codes sur un lecteur de carte, tu peux être certain(e) qu’il s’agit d’une escroquerie.

Parfois, les escrocs se font passer pour des collaborateurs de Microsoft, par exemple. Ils te signalent qu’il y a un problème avec ton ordinateur et t’aident soi-disant à le résoudre contre paiement. Si tu ne paies pas, ils te menacent de bloquer ton ordinateur. Ces escrocs s’expriment généralement en anglais. Le vrai Microsoft n’appelle jamais ses clients de cette manière. Lorsque tu reçois ce type d’appel, tu peux être certain(e) qu’il s’agit bien de vishing. Pour plus d’infos sur le ‘Microsoft-Scam’, clique ici.

Que faire si tu reçois un appel de phishing (présumé) ?

Ta banque ne te demandera jamais tes données personnelles par téléphone. Ne les communique en aucun cas ! Demande des noms, des adresses et des numéros de téléphone pour rappeler. Ne donne aucune info par téléphone et propose de passer à l’agence bancaire. Déconnecte-toi et contacte ta banque. Si les escrocs continuent de rappeler, décroche et indique clairement que tu sais qu’il s’agit d’une fraude et que tu as déjà contacté la police. Cela effraie généralement les escrocs et ils te laisseront tranquille.

Quelles mesures peux-tu prendre toi-même pour éviter d’être victime de phishing ?

Introduis toujours toi-même l’adresse internet du site que tu veux visiter. Cela t’évitera de te retrouver sur de faux sites web via des liens trompeurs. Les sites web des banques utilisent une connexion sécurisée. Ils commencent par ‘https’. Le ‘s’ signifie ‘safe’. Tu peux également reconnaître un site sécurisé grâce à un cadenas dans ton navigateur ou à une barre d’adresse verte. Assure-toi également que ton ordinateur est bien protégé par un scanner de virus et un pare-feu. Garde ton système d’exploitation, ton scanner de virus et ton navigateur à jour.

Tu es victime de phishing ou de vishing ?

Contacte ta banque et fais bloquer ton compte et ton compte bancaire en ligne. La plupart des banques ont un numéro de téléphone spécial, accessible 24 heures sur 24, pour signaler les fraudes. Réunis toutes les données qui peuvent prouver les faits et les dommages subis. Note tous les détails que tu as reçus des escrocs, tels que numéros de téléphone, noms et adresse du site web, et apporte-les à la police.

Si tu n’as subi aucun préjudice mais que tu souhaites néanmoins signaler la tentative d’escroquerie, tu peux le faire à la police de ton lieu de résidence.

#Arnaque
#Sécurité en ligne

NON ! Surtout, reste calme. Tu dois réaliser que lorsque les escrocs demandent de l’argent, cet argent est leur seule motivation. Il est particulièrement important de savoir que les escrocs n’ont probablement pas l’intention de diffuser les images ou les photos. Lorsqu’ils n’obtiennent pas l’argent, ils cherchent souvent très vite une autre victime. De plus, si tu paies quand même, rien ne garantit que le chantage cessera. Il est possible qu’ils demandent ensuite encore plus d’argent. Autrement dit, ne paie surtout pas !

#Arnaque
#Intimidation sexuelle
#Nudes
#Sextortion

« Quelqu’un menace de transmettre mes nudes ou ma vidéo de masturbation ou de les mettre en ligne. » C’est ce qu’on appelle de la sextorsion, ou extorsion sexuelle. Tu n’es pas seul(e) à vivre ça, mais c’est très ennuyeux.

La sextorsion est tout sauf acceptable, et elle est aussi punissable. Il est important de réaliser que ce n’est pas ta faute.

Voilà ce que tu peux faire si tu es victime de sextorsion :

1.    Ne donne pas suite

Ne réponds pas aux menaces et ne fais PAS ce qui est demandé. Si tu transfères de l’argent, le chantage ne s’arrêtera pas, au contraire !

2.    Réunis des preuves

Avant de bloquer, il est important de faire des captures d’écran. Ainsi, nous aurons des preuves que nous pourrons utiliser plus tard.

3.    Bloque !

Bloque la personne qui te fait chanter et supprime-la de tes contacts afin qu’elle ne puisse plus te contacter. Et pour l’avenir : ajuste tes paramètres de confidentialité afin que des inconnus ne puissent plus te contacter !

4.    Appelle-nous !

La sextorsion est punissable, alors réunis des preuves et apporte-les à la police. Tu peux également contacter Child Focus au 116000 ou chatter avec nous sur cybersquad.be.

5. La parole est d’or !

Il est super important d’en parler à un(e) adulte en qui tu peux avoir confiance. Ce n’est qu’en en discutant que nous pourrons remédier à cette fâcheuse situation.

#Arnaque
#Intimidation sexuelle
#Nudes
#Sextortion

‘Sextorsion’ est un mot-valise constitué de ‘sexe’ et d’‘extorsion’, ou extorsion sexuelle. Dans le cas de sextorsion, une personne est incitée via Internet à envoyer des photos intimes d’elle-même, après quoi les escrocs menacent de diffuser les images si la victime ne paie pas une certaine somme d’argent. La sextorsion est punissable car elle constitue à la fois un chantage et une escroquerie.

Pas de sextorsion sans sexting. Les victimes sont d’abord convaincues d’être devenues amies avec une personne du même âge en ligne… mais en réalité, il s’agit souvent de criminels, généralement basés à l’étranger. Par exemple, tu deviens ami(e) avec une personne soi-disant de ton âge via Instagram. Au bout d’un certain temps, les conversations prennent une tournure sexuelle et ton nouvel ami ou ta nouvelle amie t’incite à lui envoyer des photos intimes de toi. Mais plus tard, tu découvres le pot aux roses et tu reçois un message te menaçant de publier les photos si tu ne transfères pas rapidement de l’argent en bitcoins ou via Western Union. Parfois, les escrocs ne veulent pas d’argent, mais encore plus de photos intimes pour leur collection.

#Arnaque
#Drague
#Nudes
#Sextortion
#Sexualité